Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Ciné

Le Festival International des Cinémas d’Asie de Vesoul du 28 février au 7 mars 2023

85 films dont 38 inédits, venus de 31 pays différents, toute la promesse d’un grand festival !

La 29è édition du Festival International des Cinémas d’Asie de Vesoul met à l’honneur sur la carte mondiale du cinéma : Lee Yong-Kwan (Corée) et Semih Kaplanoglu (Turquie,) Cyclo d’or d’honneur, et des rétrospectives Philippines et Singapour.

Cette année, le président du Jury sera Lee Yong-kwan (Corée), président du prestigieux festival de Busan, le Cannes de l’Asie

Un hommage sera rendu au réalisateur turc Semih Kaplanoglu, en sa présence. L’intégrale de son œuvre sera présentée, de son premier film Away From Home, en compétition Vesoul 2002, à son dernier opus Les Promesses d’Hasan, Cannes 2021, en passant par Miel, Ours d’or Berlin 2010.

20 films en compétition, en première française, européenne, internationale ou mondiale, seront jugés par 7 Jurys (International, Critique, Netpac, Inalco, Marc Haaz, Lycéen, Jeune).

Les sections compétitives sont composées de films issus de cinématographies rares (Afghanistan, Azerbaïdjan, Cambodge, Kirghizistan, Laos, Mongolie, Singapour, Syrie, Vietnam), et de films de cinématographies majeures (Chine, Corée, Inde, Iran, Philippines).

Pour célébrer le 75ème anniversaire des relations diplomatiques France-Philippines un « Regard sur le cinéma philippin » avec le soutien de la FDCP (Film Devlopment Council of the Philippines) :

Le cinéma philippin est connu internationalement par de fortes personnalités comme Lino Brocka, Brillante Mendoza ou Lav Diaz. Ce regard se propose de mettre en valeur des œuvres restaurées récemment de cinéastes incontournables comme les vétérans Lamberto Avellana, Mario O’Hara, Ishmael Bernal, Mike de Leon, Kidlat Tahimik ou de jeunes talents comme Sheron Dayoc, Mikhail Red, Zig Dulay.

Le Regard sur le cinéma de Singapour explore, avec l’aide de l’Asian Film Archive, cette terra incognita cinématographique. Il permettra de découvrir des comédies musicales, dont un étonnant remake de la Fièvre du samedi soir (Forever fever), des films d’action et de karaté, des romances, des drames historiques, … issus de l’âge d’or du cinéma de Singapour du temps où cette ville faisait partie de la Fédération de Malaisie ; et des films d’Eric Khoo, véritable père fondateur du cinéma singapourien contemporain, et de jeunes réalisateurs comme Anthony Chen, Royston Tan, Boo Junfeng, Ken Kwek.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page