Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Accessoires de modeActu modeDéfilés de modeModeNews actuSociété

Louis Vuitton accusé d’utiliser des oeuvres de Joan Mitchell sans autorisation dans des publicités

La Fondation Joan Mitchell, qui gère les droits de l’artiste américaine, a demandé à Louis Vuitton de cesser d’utiliser ses oeuvres dans des publicités pour des sacs de luxe, se disant « très déçue » par le « mépris » de la marque.

LOUIS VUITTON – Spring-Summer2023 – Womenswear – France – Paris – © ImaxTree

Contacté par l’AFP, le groupe LVMH, numéro un mondial du luxe et propriétaire de Louis Vuitton, n’a pas fait de commentaire.

Selon la Fondation Joan Mitchell (JMF), le malletier français « reproduit et utilise illégalement au moins trois oeuvres » de l’artiste (1925-1992), malgré le refus réitéré de la fondation, dans une nouvelle « campagne publicitaire imprimée et numérique » pour des sacs, avec Léa Seydoux en vedette. Dans une déclaration sur son site datée de mardi, elle menace la marque d’engager une « action en justice » si elle ne renonce pas à cette campagne.

Les trois oeuvres en cause sont actuellement accrochées à la Fondation Louis Vuitton à Paris, dans une exposition qui fait dialoguer Joan Mitchell, figure du mouvement de l’expressionnisme abstrait américain, et l’impressionniste Claude Monet (1840-1926).

Mais pour la Fondation Joan Mitchell, « en permettant que ces oeuvres soient photographiées dans ce but (publicitaire) et de cette manière », la Fondation Louis Vuitton a « violé ses engagements ».

L’organisation qui gère l’oeuvre et l’héritage de la peintre américaine assure avoir « refusé (…) par écrit » la demande de Louis Vuitton, « conformément à sa politique de longue date selon laquelle les images des oeuvres de l’artiste ne doivent être utilisées qu’à des fins éducatives ».

« La JMF est très déçue que Louis Vuitton fasse preuve d’un tel mépris pour les droits d’une artiste et exploite son oeuvre à des fins financières », ajoute-t-elle.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page