Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
CinéPEOPLE

« Une seconde chance » : Jean Dujardin fait de rares confidences sur la paternité

Dans une récente interview, l’acteur Jean Dujardin s’est confié sur sa paternité tardive. Jean Dujardin se livre sans filtre. Alors qu’il fait actuellement la promotion du long-métrage « Sur les chemins noirs », réalisé par Denis Imbert, l’acteur français s’est laissé aller à quelques confidences personnelles. Dans les colonnes du magazine « Paris Match», paru ce jeudi 16 mars, l’interprète de Loulou dans « Un gars, une fille » a notamment évoqué le temps qui passe et son rapport à la paternité, lui qui est devenu père à quatre reprises, à des moments différents de sa vie. « À 30 ans, on est sur soi, on a envie d’en découdre, on cherche à se prouver des choses et les enfants en pâtissent forcément. Quand on me répète que j’aurais pu faire une carrière aux Etats-Unis, on oublie quelque chose : j’ai une famille, j’ai ma vie ici », débute-t-il lors de son entrevue.

« C’EST COMME UNE SECONDE CHANCE »

Père de deux fils âgés de 22 et 21 ans, fruits de ses amours passées avec Gaëlle Demars, et de deux filles âgées de 7 et 2 ans, issues de sa relation avec Nathalie Péchalat, Jean Dujardin poursuit : « J’assume mes fils, j’assume mes filles et je suis heureux de vivre à nouveau une paternité et de la corriger. C’est comme une seconde chance. » L’acteur de 50 ans affirme au sujet de l’âge : « On nous arnaque sur cette histoire d’âge : on devrait nous laisser trente-cinq, quarante ans d’adolescence, on fait des enfants à 50, on commence à se détendre à 100, et on vit jusqu’à 120 ans. Voilà le projet. »

Discret sur sa vie privée, Jean Dujardin avait néanmoins déjà évoqué la paternité. En 2019, alors qu’il faisait la promotion du film « J’accuse »,il confiait dans « Version Femina » au sujet de ses deux filles : « C’est merveilleux. Lorsqu’elle me réveille en pleine nuit pour dormir avec moi, même si je dors mal à cause du doudou et d’elle qui bouge, c’est un plaisir simplement extraordinaire. Pour un papa, avoir une fille nous indique le sens de la vie. »

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page