Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
ActuUncategorized

Harfouch rencontre officiellement le vice-président du Parlement européen Dr Karas et les députés européens pour parler de la situation au Liban

L'espoir du Liban multiplie ses combats

 

 

 

 

 

Paris par Khaled Saad Zaghloul

Hier( le 13 juin 2023), à l’issue de la session plénière organisée au Parlement européen à Strasbourg sur la situation au Liban, l’espoir du Liban Omar Harfouch, activiste politique, fondateur du parti politique la 3ème République et défenseur des droits de l’homme, a rencontré une série d’eurodéputés au Parlement européen afin de les sensibiliser à la situation des droits de l’homme au Liban et à la nécessité d’agir pour mettre fin à la corruption et à l’impunité et instaurer la paix au Moyen-Orient.

Une longue réunion officielle avec le vice-président Othmar Karas dans son bureau a été organisée pour discuter de la liberté religieuse et du dialogue au Liban et de la nécessité de travailler pour la paix et à la coexistence entre les différents groupes religieux et afin de garantir la sécurité et la prospérité du peuple libanais.

Les membres du Parlement européen ont fait preuve de respect et d’admiration à l’égard de M. Harfouch pour son engagement dans le dialogue entre les

les différentes institutions politiques et religieuses, ainsi que sa lutte contre la corruption pour un Liban libre et démocratique.

Le parlementaire européen Lopez est intervenu plus tard dans la journée lors de la session plénière pour mettre en lumière le cas de M. Harfouch et pour sensibiliser l’opinion publique à la situation afin de sensibiliser les dirigeants arabes et principalement les libanais ainsi que les jeunes qui veulent établir un dialogue et lutter contre l’antisémitisme institutionnel, mais se voient accusés de trahison et risquent la prison, voire la peine de mort.

Lors de ses rencontres avec les leaders européens M. Harfouch a expliqué comment la situation économique s’était aggravée après l’explosion du port de Beyrouth et comment son pays natal, le Liban, luttait contre la pauvreté et l’exclusion sociale après qu’une énorme somme d’argent (environ 10 milliards d’euros) a été transférée sur les comptes bancaires européens de la de l’élite libanaise PEP, de ministres, de politiciens et de leurs familles.

Grâce à son travail constant pendant plus de deux ans avec la juge Ghada Aoun, le célèbre avocat français William Bourdon, et quelques ONG, le Tribunal Financier Français et la Justice Suisse ont réussi à obtenir des résultats.

Le Tribunal Financier Français et la Justice Suisse ont réussi à geler environ 600 millions d’euros d’argent libanais volé.

Le programme d’Omar Harfouch vise à promouvoir les droits des femmes et à donner aux femmes libanaises le droit de donner la nationalité à leurs enfants nés de pères étrangers.

Il souhaite également trouver une solution à la crise des réfugiés en naturalisant les enfants palestiniens

qui sont nés et ont vécu au Liban pendant des années en tant que réfugiés et qui n’ont pas été naturalisés.

Il existe un mandat d’arrêt à l’encontre de Harfouch depuis qu’il a participé à une conférence au Parlement européen au cours de laquelle, selon les pro-Hezbollah, des citoyens juifs et pro-israéliens étaient présents.

Harfouch a rencontré Mep Lizzi (membre de la délégation pour les relations avec les pays du Mashreq), Mep Andrey Kovatchev (membre de la commission AFET), Mep Anna Bonfrisco (membre de la commission des affaires étrangères de l’UE), Mep Lopez Isturiz, Mep David Lega, ainsi que la députée Alvarez. Ils ont manifesté leur soutien et leur solidarité avec le peuple libanais, ainsi que l’engagement de l’UE à aider le Liban dans sa transition politique et dans sa lutte pour la démocratie et la liberté.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page