Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Société

Morad El Hattab peut-il remplacer Emmanuel Macron ?

Accueil - Newsletter hebdomadaire
Par Pascal Najadi*

La manière dont la France est engagée depuis 2007 dans des guerres anormales, directement ou indirectement (Libye, Syrie, Ukraine), provoque de plus en plus de réactions en France. La France est devenue complice de l’aventurisme belliciste anglo-américano-israélien, dangereux pour le Moyen-Orient et le monde entier.

Les Français comprennent que l’actuel président Emmanuel Macron ne poursuit plus les intérêts stratégiques français. Il a lui-même conspiré avec les États-Unis pour vendre des actifs stratégiques français et l’autonomie énergétique de la France (Affaire Alstom), avant d’accéder à la présidence. Surtout, il devient clair que le gouvernement français actuel mène la France dans le chaos, tandis que l’activisme de réseaux puissants voués à sa destruction est en train de se manifester. L’étrange « spontanéité » des récentes émeutes (27 juin – 5 juillet 2023) présentait des similitudes troublantes avec les Printemps arabes. Les services étrangers et les réseaux subversifs (George Soros) ont démontré leur capacité à mettre la France à genoux en manipulant son immigration. L’immigration excessive, encouragée par des réseaux politiques pervers, est dangereusement manipulée par les idéologues trotskistes et djihadistes depuis des décennies.

Face à cette situation, un nouvel espoir émerge en France en la personne de Morad EL HATTAB. Son nom complet est Morad Al Khattab Al Ibrahimi Al Cherifi Al Idrissi Al Hussein : un descendant d’Ali Ibn Abi Taleb (qu’Allah soit satisfait de lui), gendre et cousin du Prophète Muhammad (SAWS). Citoyen français, né de parents français, français « par le sang », car les membres de sa famille ont combattu pour la France pendant la Seconde Guerre mondiale et ont même été décorés.

Spécialiste des investissements stratégiques et de l’intelligence économique, écrivain et géopolitologue, il est connu, outre une série d’ouvrages sur la crise de la finance mondialiste, pour une série d’articles sur la redéfinition des rapports de force au Moyen-Orient depuis l’intervention de la Russie en Syrie (fin 2015) puis l’ère Trump (fin 2016) : avec l’émergence d’une sorte de nouvel ordre mondial imprévu; (celui des BRICS), pour contrer le « Nouvel Ordre Mondial » de G. Bush père, belliciste au Moyen-Orient depuis 1991.

Ses articles, qui soulignaient l’importance des réseaux de patriotes américains contre le parti belliciste qui voulait détruire l’Iran, illustrent la proximité entre Morad EL HATTAB et les réseaux Trump, saluant également l’implication de la Première Dame Melania Trump contre les réseaux internationalistes de trafic d’enfants, et leurs ramifications jusqu’en Ukraine, en lien avec Hunter et Joe Biden.

Morad EL HATTAB lui-même fait face à des réseaux pédocriminels qui comprennent des fonctionnaires de la DGSI (Renseignement intérieur) et de la préfecture de police de Paris (protégés par Emmanuel Macron et des juges français, malgré le fait que Morad EL HATTAB leur ait transmis leur identité) et leurs relais médiatiques et politiques en France, qui multiplient les intrigues ou retardent les scandales (Epstein, Palmade), tout en facilitant les attentats sanglants (Bataclan) et les incendies criminels (cathédrale Notre-Dame de Paris).

Le procureur antiterroriste et le parquet de Paris refusent d’ouvrir des enquêtes pénales et d’entendre Morad EL HATTAB, alors qu’il leur a envoyé des preuves irréfutables que son ex-petite amie était liée à des sources de haut rang de la sûreté de l’État ; et qu’elle connaissait des endroits ciblés par des attaques terroristes ! Pour Morad EL HATTAB, leur silence et leur inaction témoignent d’un manque de respect pour les victimes et la vérité. Soit l’État français est complice des djihadistes, soit il a laissé des attaques terroristes se produire.

Morad EL HATTAB vise une alliance avec la Sainte Russie de Vladimir Poutine, qui a défendu à la fois le christianisme et l’islam en Syrie, et s’est alliée à l’Iran, un pays avec lequel la Russie a une longue histoire d’alliance. C’est pourquoi le bellicisme mondialiste a créé une nouvelle crise en Ukraine, après avoir ciblé l’Arménie et la Biélorussie. Dans un livre intitulé Vladimir Poutine, le nouveau De Gaulle, Morad EL HATTAB met en lumière la restauration de la Russie par Vladimir Poutine, qui protège sa population et défend les valeurs familiales.

Il a travaillé avec ses collaborateurs internationaux dans tout le monde musulman pour mettre fin aux querelles artificiellement créées, en particulier entre l’Iran et l’Arabie saoudite, impliquant l’Irak. Une division conçue pour faire perdre tout le monde. Cette nouvelle prise de conscience commune contribuera à stabiliser l’ensemble du monde musulman.

Morad EL HATTAB a créé un nouveau parti politique en France : l’Alliance pour la France (https://alliance-pour-la-france.net), réunissant toutes les forces françaises actuellement lucides sur les dangers bien réels qui menacent la France. Cette alliance renvoie également à la nécessaire alliance islamo-chrétienne, faisant revivre le véritable savoir-faire français qui a toujours considéré l’islam comme un facteur de civilisation. En effet, la France a été le premier pays occidental à dénoncer le djihadisme artificiel, dès 1930.

Il défie maintenant le président Macron et ses réseaux mafieux qui détournent la France. Il va présenter un dossier aux Nations unies concernant la fraude électorale lors des dernières élections présidentielles, qui pourrait conduire à la destitution du président français. Morad EL HATTAB veut travailler à la restauration de l’Etat et de la diplomatie française, dans une perspective gaulliste préservant la « Concorde des Nations » et une refonte complète du Système monétaire international.

Aussi, pour vaincre les idéologies subversives qui détruisent la société française et veulent qu’elle éclate, responsables de la promotion du wokisme et des idéologies LGBTQ+, des affaires de caricatures de Charlie Hebdo et des attentats terroristes, avec même des cas de viols d’enfants de parents musulmans par des agents du renseignement intérieur français (commandant de la DGSI, Ardennes, juin 2019), afin de provoquer délibérément les musulmans de France à une guerre civile.

Pour ces raisons, l’Alliance pour la France de Morad EL HATTAB est une nouvelle force politique en France qu’il faut soutenir, pour assurer la paix au Moyen-Orient et dans le monde.

Comme l’a dit un jour feu le général Charles De Gaulle : « Les principes les plus nobles du monde ne valent que par leurs actions. »

Et c’est précisément pourquoi Morad El Hattab doit de plus en plus être considéré comme une force politique sérieuse qui changera le paysage de la politique française en une République française juste et bienveillante qui met l’accent sur le bien-être et la sécurité de ses citoyens et de ses frontières. Ce sera un gouvernement français qui sera aligné à tout moment sur la pleine responsabilité vis-à-vis de la souveraineté, soit le peuple de France.

En tant qu’expert en géopolitique, Morad El Hattab maîtrise les défis à travers l’application d’être un Realpolitiker, un patriote, qui respecte l’histoire de France et prend favorablement exemple dans le regretté général Charles De Gaulle, le créateur visionnaire de la 5ème République française.

*Pascal Najadi, investisseur international et conseiller de Chefs d’Etat, en tant que directeur du groupe Dresdner Bank à Londres, il était responsable de l’Asie centrale, de la Russie, de l’Afrique, de l’Europe centrale et du Moyen-Orient.

 

(Les opinions exprimées dans cet article sont celles de l’auteur)

 

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page