Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
ActuNews actuSociété

La Russie invitée au 80e anniversaire du Débarquement en Normandie mais pas Vladimir Poutine

François Hollande et Vladimir Poutine lors du 70e anniversaire du Débarquement, le 6 juin 2014.François Hollande et Vladimir Poutine lors du 70e anniversaire du Débarquement, le 6 juin 2014.

Malgré la guerre, la Russie reste la bienvenue. L’Elysée a accepté que le pays soit représenté lors de la cérémonie internationale organisée le 6 juin prochain en Normandie pour le 80e anniversaire de la Libération. Mais pas Vladimir Poutine. Un changement de ligne. Car, qu’importe le contexte international, une invitation est toujours adressée au président russe à chaque commémoration décennale. Notamment parce que la Russie a contribué à la victoire contre l’Allemagne nazie. Plus de 20 millions de Soviétiques sont morts pendant la Seconde Guerre mondiale. «Contrairement au régime du Kremlin, la France ne conduit pas de politique de révisionnisme historique», précisent les organisateurs. «Compte tenu des circonstances, le président Poutine ne sera pas invité à participer aux commémorations, ajoutent-ils. La Russie sera toutefois invitée à être représentée pour que l’importance de l’engagement et des sacrifices des peuples soviétiques, ainsi que sa contribution à la victoire de 1945, soient honorées.»

Le président russe Vladimir Poutine et le président français François Hollande lors du sommet du G20 à Saint-Pétersbourg, en Russie, le 6 septembre 2013

Il y a dix ans, en 2014, Vladimir Poutine, déjà dans un contexte d’invasion russe en Ukraine, avait répondu présent en Normandie après l’invitation de François Hollande. «On peut avoir des différends avec Vladimir Poutine mais moi je n’oublie pas et n’oublierai jamais que le peuple russe a donné des millions de vies» lors de la Seconde Guerre mondiale, justifiait le chef d’Etat socialiste. «La nouvelle que le président Poutine participe à la rencontre en Normandie me réjouit», affirmait alors la chancelière Angela Merkel sur la chaîne de télévision publique allemande WDR. A cette occasion, François Hollande avait joué l’entremetteur entre le président russe et son homologue ukrainien Petro Porochenko lors d’une rencontre à l’Elysée.

Invitation décennale

Cinq ans plus tard en revanche, Vladimir Poutine n’avait pas été convié au 75e anniversaire du Débarquement organisé en Normandie et du côté de Portsmouth en Angleterre où étaient pourtant présents Emmanuel Macron et Donald Trump. «C’est un choix qui a été fait. Il y a eu beaucoup d’occasions et de grandes et belles cérémonies, comme le 11 Novembre», expliquait-on alors du côté de l’Elysée. Surtout, les conseillers de l’exécutif rappelaient que la cérémonie n’était pas présidée par Emmanuel Macron mais uniquement par le Premier ministre, Edouard Philippe. L’Elysée n’inviterait le président russe que pour les anniversaires en «dizaine», soit les années finissant par quatre. Ainsi Vladimir Poutine a participé aux commémorations de 2004 sous Chirac et de 2014 sous François Hollande. Mais pas à celle de 2024 sous Macron donc.

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page